La Conduite Accompagnée du Chien

A qui s’adresse la méthode Nathalie Simon ?

La méthode Nathalie Simon, dite de la Conduite Accompagnée du Chien s’adresse à tous ceux qui ont à cœur de préserver la qualité de la relation entre le chien et sa famille.

Famille et chiens

La famille, les enfants et le chien sont au cœur du dispositif

Un site leur est dédié "CHIEN TIP TOP ©", bientôt en ligne, sur lequel ils pourront passer gratuitement un « Code de bonne conduite du Chien ». Ce quizz aide les familles à comprendre les erreurs éducatives majeures et les pièges dans lesquels elles ne devront pas tomber.

Une fois passé le Code, le propriétaire du chien peut s’adresser à un professionnel formé à la Conduite Accompagnée du Chien, pour l’accompagner en pratique et de façon personnalisée dans l’éducation de son animal.

Ainsi, les professionnels du réseau CAC, peuvent garantir les conditions du bien-être du chien, la qualité de vie des familles avec les chiens, et ainsi prévenir les abandons, les risques agressifs, et malheureusement ce qui arrive plus souvent qu’on le croit, les euthanasies pour motif comportemental.

La Conduite Accompagnée du Chien est une méthode par objectifs, respectant à la fois l’adaptabilité du chien, son équilibre comportemental, ses capacités cognitives, les étapes de développement, le bien-être au quotidien à la fois du chien, de sa famille et de l’entourage.

Encouragez les professionnels que vous connaissez à se former !

Pour le propriétaire ou futur propriétaire du chien, rallier la CAC, c’est bénéficier des trois piliers sur lequel la méthode a été bâtie simultanément:

Un écosystème de professionnels engagés dans la démarche

Les professionnels formés à la Conduite Accompagnée du Chien, sont tous soucieux du bien-être animal. Parmi eux, des cliniques vétérinaires et des éducateurs canins, engagés aux côtés de Nathalie Simon, dans la formation continue pour :

  • Être ou devenir les référents naturels de la méthode, qu’ils ou elles ont à cœur de vous transmettre
  • Détecter et suivre sur le terrain toutes les évolutions de la société, favorables comme défavorables
  • Signaler très vite et réfléchir sur les anomalies constatées dans les pratiques d’éducation canine
  • Veiller sur le bien-être et la sécurité des familles, des enfants et des chiens

Savoir

Anticiper et prévenir les difficultés

Ne pas tomber dans les pièges et idées reçues

Ce qu'il convient de faire, ou pas

Pouvoir

Imaginer la vie du chien

Structurer votre communication

Créer la complicité

Obtenir

La joie de vivre ensemble

La confiance réciproque

La sérénité au quotidien

Ils ne sont pas les seuls. Dans l’écosystème de l’éducation des chiens et du bien-être animal de la Méthode Nathalie SIMON, on retrouve tous ceux et celles qui ont à cœur de bien faire pour que la relation homme-animal soit belle et agréable. Ils sont aussi nos partenaires :

  • Des associations de protection animale
  • Des associations de chiens guides
  • Des centres et des intervenants pratiquant la médiation animale
Chien observant le lac

Pour augmenter la réussite des propriétaires avec les chiens, les vétérinaires, les éducateurs canins, les partenaires peuvent collaborer à partir de la même méthode, lorsqu’ils ont suivi les formations de Conduite Accompagnée du Chien. Ils ont un référentiel commun et parlent le même langage.

La CAC, trois options, pour faire de ce parcours un moment inoubliable avec votre chien

Prévention

Prévention

Dès 2 mois voire avant le choix du chiot

Rattrapage

Rattrapage

Dès que possible

Rééducation

Rééducation

Après, dans tous les cas

La Conduite Accompagnée du Chien est une méthode complète qui tient compte de tous les paramètres qui interviennent dans la vie du chien et des humains qui les accompagnent. Selon chaque cas, et de façon personnalisée, la méthode est capable de sélectionner les informations à utiliser pour la prévention, comme pour les différents niveaux de rattrapage ou rééducation.

Elle s’adresse à la fois aux familles qui ont à cœur de bien faire dès leur projet d’adoption, ET aux soignants, aux vétérinaires, aux éducateurs canins dont le métier est de les accompagner à toutes les étapes de leur vie commune, avec pour ambition de prévenir les accidents ou les comportements à risque qui peuvent intervenir à chaque instant, et notamment lors d’évènements dans la vie du chien : arrivée d’un enfant, déménagement, etc….

Les familles apprennent à communiquer avec leur chien dans le calme, de façon logique, pacifique et efficace. Une véritable relation de confiance s’établit.

Les exercices pratiques de la Conduite Accompagnée du Chien, sont tous respectueux et calculés pour répondre à plusieurs objectifs, tous utiles pour une belle vie en famille.

C’est une méthode qui privilégie toujours la prévention.

…Même en rattrapage et en rééducation, on améliore autant que possible et surtout on prévient les aggravations, les agressions et les abandons

Attention, il y a des comportements (les peurs, les séquences agressives, les comportements obsessionnels, etc…) qui, lorsqu’ils ont été beaucoup renforcés, ne se rattraperont pas comme vous le pensez ! 

Même si le chien fait lui-même beaucoup d’efforts pour comprendre ce que vous attendez de lui, son obéissance ne suffira pas pour obtenir un équilibre sur les comportements spontanés.

94%

des chiens qui ont suivi le programme ont la totalité de leurs besoins essentiels respectés sans aucun conflit

93%

des propriétaires qui ont suivi le programme vivent avec un chien confiant, sans peur ou agressivité

7000

chiots ont déjà suivi avec succès le programme de prévention de la Conduite Accompagnée du Chien

ALORS, SOYEZ PREVOYANTS : prenez soin des chiots dès l’élevage, dès leur jeune âge ! Prenez contact avec un professionnel pour suivre le parcours de la Conduite Accompagnée du Chien.

1. La prévention

Chiots

Elle s’adresse en priorité aux propriétaires de chiots avant même son acquisition.

La prévention se construit dès le choix du chiot dans son lieu d’élevage, dès son arrivée au sein de la famille : pour savoir faire grandir des chiens normaux

Au cours de ce suivi, le vétérinaire ou l’éducateur canin formés à la Conduite Accompagnée du Chien, vérifie et guide le bon développement de votre chiot.

  • Pour aider le professionnel, la Conduite Accompagnée du Chien a élaboré des fiches pratiques interactives. Elles contiennent des objectifs et exercices dans une architecture originale, qui permet au propriétaire de réussir son parcours avec son chien 
  • Au cours de la prévention, le vétérinaire ou l’éducateur canin formés à la Conduite Accompagnée du Chien, rencontrent les membres de la famille plusieurs fois dès le début de son parcours de vie, puis presque tous les mois en espaçant jusqu’à 1 an.

2. Le rattrapage

Le rattrapage, quand la prévention n’a pas été faite et tout au long de la vie du chien, permet de rattraper les premières erreurs éducatives, éviter d’autres aggravations et faciliter la vie des familles.

Grâce aux outils pédagogiques de la Conduite Accompagnée du Chien, le professionnel formé peut rapidement déceler un problème éducatif ou un problème comportemental naissant et donc proposer une évaluation puis des solutions adaptées. Les progrès accomplis sont également rapidement mis en évidence.

3. La rééducation

Chien en vue plongée
La rééducation est nécessaire, quand les erreurs éducatives se seront cumulées, accumulées… Objectif ici : identifier précisément les causes des problèmes, la nature et la période d’effet des erreurs, puis reconstruire l’ensemble le plus solidement possible. La Conduite Accompagnée du Chien s’appuie alors sur une évaluation complète, avec un logiciel dédié evaleha©  (Evaluation Environnement-Humain-Animal). Conçu par Nathalie Simon, sous forme d’un questionnaire, le diagnostic evaleha© va permettre à la famille et au vétérinaire de balayer tous les aspects connus de la vie du chien, qu’ils soient comportementaux, sociaux, matériels et/ou environnementaux et d’obtenir un panorama objectif et précis de l’ensemble des interactions de la famille et du chien, selon les différents environnements.

Ce diagnostic préalable et indispensable permettra ensuite d’évaluer clairement l’influence des étapes dans la vie du chien, avec les sources des difficultés rencontrées et aussi les ajustements qui ont été réalisés par les uns ou les autres, et ainsi de trouver les meilleures solutions, afin de créer avec le chien, au sein de sa famille une relation saine et apaisée.

Des bénéfices qui s'inscrivent dans la durée

Beaucoup de problèmes constatés par les vétérinaires dans leur pratique quotidienne, et auxquels se confrontent les propriétaires proviennent d’un manque de cohérence des solutions et du désordre des apprentissages dans l’espace comme dans le temps. En effet, punis ou félicités à mauvais escient, les chiens peuvent développer des comportements inadaptés, voire dangereux pour les familles et les professionnels.

La cohérence, la Conduite Accompagnée du chien l’obtient en organisant et en clarifiant le dialogue entre le propriétaire et le professionnel par un recueil progressif, interactif et systématique des renseignements concernant le comportement du chiot dans les différentes situations de la vie courante.

Non-violente, la méthode respecte le bien-être de l’animal comme de l’humain.

Ainsi, on aide le chiot à devenir un adulte spontanément affectueux, autonome et répondant aux attentes des humains, tout en ayant respecté tout au long du suivi le chien et ses propriétaires.

Chien blanc

Depuis quelques années, le chien est devenu surtout de compagnie pour l’humain, ce qui modifie son parcours de développement et les nécessités éducatives pour protéger le chien sur une durée de vie normale, c’est-à-dire environ 14 ans.

 Or, le monde de la protection animale est confronté à de nombreux abandons de chiens. Ce phénomène de société est très important. La plupart du temps, le chien abandonné n’a pas répondu aux attentes de ceux qui l’ont acquis, ou n’a pas pu s’adapter aux contraintes ou aux incohérences de la vie des humains. Les parcours de vie chaotiques des chiens, font que l’anxiété, les apprentissages incohérents, l’agressivité, les inadaptations sont légions rendant les adoptions difficiles ensuite au quotidien.

Pont

La Conduite Accompagnée du Chien, c’est une alternative aux abandons. C’est se donner la possibilité de vivre heureux en famille, avec son chien, quels que soient les changements qui impacteront la vie de celui-ci.

Il faudrait que tous les chiots puissent bénéficier de la Conduite Accompagnée du Chien . Lorsque l’on débute avec un chiot à 2 mois, on a toutes les chances d’obtenir 100% de réussite.

Florence Demandière, docteur vétérinaire

Avec la Conduite Accompagnée du Chien, le chiot grandit en restant stable et agréable, quelles que soient les situations : promenades, rencontres, les autres animaux, les grands espaces, et aussi à la maison, et cela tout au long de la vie.

Une méthode validée scientifiquement

La Conduite Accompagnée du Chien est une méthode d’éducation canine validée scientifiquement.

Elle tient compte de tous les paramètres qui impactent la vie des chiens comme des humains. Dès sa construction, la méthode a combiné les aspects théoriques (Sciences Humaines et Sciences Animales) et les aspects pratiques nécessaires à des relations saines entre l’homme et l’animal. Elle prend ainsi en compte toutes les données comportementales, relationnelles et écologiques nécessaires.

La Conduite Accompagnée du Chien c’est aussi une méthode écologique qui tient compte de l’environnement naturel, matériel et social du chien ou du chat et organise ses conditions de vie de façon intelligente, personnalisée et modulable.

Famille et chien en randonnée

Elle permet d’inscrire la relation avec le chien dans le temps, pour donner à celui-ci une véritable capacité d’adaptation à son environnement familial actuel, mais également à tous les changements susceptibles d’intervenir dans le futur (par exemple changement de type d’habitat, de composition famille, de rythme de vie, etc.).

Elle s’appuie sur la validation scientifique d’une thèse de doctorat (Phd) en Sciences de l’Education soutenue par Nathalie Simon à l’Université de Sherbrooke/Angers portant sur le thème : « Élaboration et évaluation d’une méthode d’évaluation écologique des difficultés d’ajustement du chien dans sa relation avec son environnement »

X